Né en 1949 à Paris
« … Devreux abuse d’un bien-être qu’il se plaît à porter à la toile. De toute évidence on entre dans un monde où rayonne une sorte de permanence du bonheur grâce aux petites choses vues et entrevues dans l’insignifiance… »
Bernard Gouttenoire